Thea Pijpers

TUPU LE CHAT

Mon nom est Tupu. Dans la langue Maori des iles de Cook, ce nom veut dire: l’adolescent! J’ai maintenant plus d’une annee et je suis tres beau. En realite, je ressemble plus a un jaguar, mais comme sur mon ile il n’ y a pas de jaguar, je suis simplement in chat.

Tres peu de temps apres ma naissance, je suis arrive dans la maison au bord de la mer. Je ne me rappele pas exactement, mais je devais avoir environs 3 semaines, quand on m’a jete a la rue. Cristina m’a trouve et elle m’a amene dans la maison au bord de l’ocean tranquil. En realite, la proprietaire de la maison, Thea, ne me voulais pas du tout et elle m’a amene dans un home pour chat. J’etais chanceux, car comme il y avait deja tellement de chats a cet endroit, par pitie, je suis arrive a nouveau dans la maison au bord de la mer.


J’etais tres petit et evidemment j’ai laisse partout mes traces. Ceci n’a pas plu du tout a Thea et elle m’a evince de la maison et mis dehors sur la terrasse. Alors je devais, malgre que j’etais si petit, passer ma nuit dehors sur une chaise. Ma mere adoptive n’etait pas tranquille et venait me voir toutes les heures, car elle voulait savoir comment j‘allais. Je suis un survivant et je l’ai bien tenu en haleine.


Et maintenant, je peux faire ce que je veux. Par exemple: je sors chaque nuit. Ensuite comme cadeau, j’apporte mes petites souris toujours a la maison et je joue avec elles ce qui ne plait absolument pas a Thea. Alors elle m’engueule ce que je n’apprecie pas du tout..Ca entre d’une oreille et sort par l’autre. C’est bien pour ca que l’on a deux oreilles, non? Elle essaie de me pousser a nouveau dehors, moi et ma souris, . Ca peut durer des heures et ceci au milieu de la nuit. A l’aube, je suis a nouveau de retour.
Vers 5h du matin, je rentre et evidemment, je veux ma nourriture. Cette nourriture ne me plait pas toujours. Alors, je ne mange pas, tout simplement. Que sont ces manieres? Les grandes personnes mangent aussi seulement ce q’ils aiment et ce qu’ils veulent. Je miaule tres fort et ceci a 5h du matin. Ma “Mere”se fache et elle crie que je dois me tenir tranquil. Alors, je me tiens peinard pour quelques minutes. Mais au bout d’un moment, je trouve ca trop stupide et je commence a bouger de petites choses ce qui fait du bruit. Ceci est ma facon d’agir, pour recevoir ce que je veux. Enfin, je suis beau et le seul chat dans la maison. Mere en a assez et, epuisee, elle me donne mon repas. J’ai encore une autre tactique: si la nourriture n’est rien de special, je ne mange pas jusqu’au moment ou Mere me caresse. Et elle doit le faire pendant tout le temps que je mange.
Il faut eduquer les personnes. Si je ne recois pas assez a manger, ce qui est souvent le cas et je n’ai pas eu de lait maternelle, je me mets simplement devant le frigidaire et je ne bouge plus.
Mere allait pour cinq semaines en Europe et m’a laisse seul avec une dame bizarre. Quand Mere est revenue, je l’ai ignore pendant 3 semaines. Elle doit apprendre qu’il y a certaines choses que l’on ne peut pas faire avec moi.


Apres le repas, je me nettoie et je me repose. S’il ne fait pas trop chaud, je saute, depuis l’armoire sur les poutres de bois du plafond. La, on peut m’appeler tant que l’on veut. Je n’entend rien. Durant l’apres-midi, je me leve tranquillement. Je m’allonge et Mere caresse mon ventre, ce que j’aime beaucoup.

D’ailleur, j’aie encore une autre occupation. Je chasse les petits poissons lesquels sont la nouvelle decouverte dans le bassin de lys. Ceci est enfin un changement dans ma diete. Personne veut toujours manger la meme chose. Les gens non plus.

Je fais encore une autre, tres belle chose. Si Mere n’est pas la, je me mets sur la table de la salle a manger a cote du salon.. C’est merveilleusement frais. Je n’ai pas le droit, mais je le fais. Quand elle arrive, je disparait tres rapidement.

J’ai une bonne vie ici. Mais Mere veut toujours m’embrasse (schmusen), ce que je n’aime pas du tout. Je me tiens tranquil pendant quelques secondes et ensuite ….wups…..je suis loin. Mais avant, je lui montre encore tres brievement mes griffes. Il ne faut pas se laisser faire. Un peu d’education est aussi valable pour les personnes. Mais de temps en temps, je lui donne aussi un petit plaisir, je grimpe tout en haut des arbres et je regarde en bas d’une facon effronte. Alors elle rigole et elle est contente et moi aussi. Les gens sont bizarre.

Pour finir, j’aimer encore dire: grosso modo, je me plais dans la maison au bord de la mer. Il faut ignorer les petits inconvenients. Rien n’est parfait.
]
Le chat Tupu


(P.S. Une nuit, Tupu a ete tue par quatre chiens errants)

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Thea Pijpers.
Published on e-Stories.org on 04.01.2012.

 

O autor

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Travel Stories / My Home Country" (Short Stories)

Other works from Thea Pijpers

Did you like it?
Please have a look at:

Mama Tangi ( une histoire commence il y a plus de 40 ans) - Thea Pijpers (Travel Stories / My Home Country)
A Long, Dry Season - William Vaudrain (Vida)