Said Chourar

La fleur fanée

      
 
Le printemps s’approche et s’annonce
Et le beau rosier montre ses boutures
Toutes ses feuilles exécutent leur danse
C’est cela la seule vraie loi de la nature
 
Les fleurs grandissent avec démesure
Affichant ainsi leur beauté si sublime
L’œil de l’amoureux est toujours si pur
Et aspire à bien s’élever vers les cimes
 
Les petites fleurs commencent à s’ouvrir
Et donnent au doux printemps sa beauté
Les âmes dures finissent par s’attendrir
S’éclairant gaiement d’une si belle clarté
 
La petite fleur, dans les cœurs, fait ravage
Elle n’est là que pour le plaisir des yeux
On lui consacre follement nos hommages
Elle reste le plus beau cadeau des cieux
 
Lorsque viennent les torrides chaleurs
Et, avec elles, leurs lots de privations
On la contemple perdre ses couleurs
Sans que personne n’y prête attention
 
Ainsi va la vie de toutes les belles roses
Qui n’ont que leur printemps à vivre
Elles se fanent et la nature sera morose
Perdant toutes ces joies qui nous enivrent
 
 
 
 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Said Chourar.
Published on e-Stories.org on 25.05.2011.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Vida" (Poems)

Other works from Said Chourar

Did you like it?
Please have a look at:

Acrostiche pour Abir - Said Chourar (Amor e Romance)
Being interested - Inge Hoppe-Grabinger (Vida)
Darkness of a way - Helga Edelsfeld (Pensamentos)