Lah Nonyme

La souffrance d´un homme en silence

De ma chambre je pouvais voir cette arbre, cette arbre qui me fasciner il était la depuis des années des siècles même, je penser a toute les chose qui la pu voir, entendre, sentir … A tout les gens heureux, rigolant, chantant, a tout les gens triste, pleurent, soufrant qu’il a pu voir passer, a toutes les anecdotes, les histoires qu’il a vécu. Les gens se fessait du mal devant lui, mais bizarrement ils n’ont jamais osé touché cette arbres comme si il laisser un petit endroit de nature pour pouvoir se rassurer. Je passer le plus claire de mon temps a le regarder, a le jalouser même, j’aimerais t’en être a sa place être spectateur d’histoires et non acteur.

Il y a un ans je tomber éperdument amoureux d’une fille ou plutôt de la fille, celle qui est parfaite a vos yeux, celles que tout le monde imagine les soir avant de se coucher, je l’avait trouver, j’était si heureux, tout mes problèmes me semblait dérisoire, tout était simple. Malheureusement je n’est eu le droit qu’a 3 mois de bonheur avant une chute long et douloureuse … Elle ma quitter sans raison, trois jours âpres elle avait déjà trouver un nouveau copain. Elle était tout pour moi mais pour elle je n’était qu’un passage de sa vie. J’était anéantie pleurant toute la douleurs de mon cœur. Je ne sait pas si s’était une raison de fierté ou de lâcheté mais je faisait comme si de rien était au prés de mes proches, je jouer un jeux, celui d’un homme fort que je n’était. J’avais peur des remarques des gens me disant «  tu n’est rester que trois mois avec », « ces qu’une fille tu va t’en remettre », « t’en verra d’autres », ils aurait eux raison de me dire sa mais je ne pouvais l’effacer de ma mémoire. J’avais essayé avec une autre fille mais sa n’a fait qu’empirer les choses, elle avait tout fait pour me séduire, je n’était pas prés pour recommencer une nouvelle relation mais j’avais quand même tenté … Lorsque je l’avait rencontré elle avait un copain mais j’avais l’impression qu’elle voulais que moi. Ces mots doux, sa voix, ces caresse on eu raison de moi. Cette relation n’a duré qu’un mois. Du jour au lendemain plus de nouvelle, elle s’était remis avec son ex …J’était seul amorçant ma chute, n’écoutant que ma colère et ma tristesse. Mes démon me torturé, j’avancer avec l’utopie de retrouver l’amour en vain. Tomber si bas pour une histoire d’amour ces se que je me répéter, j’ai chercher du réconfort, de la fierté, de l’amour, de l’amitié dans les yeux d’une autres. J’ai toujours était renfermé sur moi-même repoussant toute amour, mais la je m’était ouvert sans jamais cicatriser …

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Lah Nonyme.
Published on e-Stories.org on 24.08.2010.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Geral" (Short Stories)

Other works from Lah Nonyme

Did you like it?
Please have a look at:

Pushing It - William Vaudrain (Geral)
A Long, Dry Season - William Vaudrain (Vida)