Noris Roberts

J’ai commencé à t’aimer ainsi

En sentant les fines lignes de mon cœur, palpiter d’amour
Avec profès déisme comme on professe à Dieu.
… E je me perds dans mes rêves candides emplissant tout mon temps
Modelant des rires dans le ciel, toujours attachée à tes souvenirs
Faisant surgir en moi des sentiments inquiets.

J’ai commencé à t’aimer ainsi, avec les sacras heures où je t’adorais en silence
Et continuant de faire couler des lueurs qui couvrent mes vers et avant que de t’avoir dans mes bras, tes baisers
Se réveillèrent dans mes lèvres cherchant à être la raison
Du soleil limpide qui verse ses ors dans mon cœur.

J’ai commencé à t’aimer ainsi, sans t’avoir vu, comme une aura visionnaire de fée
Te voyant dans mes rêves chaque matin, avec la clarté
De la brise soufflant à ma fenêtre.

J’ai commencé à t’aimer ainsi, avec la blancheur subtile apparaissant sur mon front,
Avec le petit matin sur mes lèvres gisant doucement
Comme si j’avais sculpté ton image dans mon esprit pour t’aimer toujours avec la muse religieuse d’un cœur d’adolescente.

J’ai commencé à t’aimer ainsi…

Noris Roberts

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Noris Roberts.
Published on e-Stories.org on 02.08.2008.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Amor e Romance" (Poems)

Other works from Noris Roberts

Did you like it?
Please have a look at:

Lo que tú nunca sabrás… - Noris Roberts (Amor e Romance)
Promised man - Jutta Knubel (Amor e Romance)
Birds of Paradise - Inge Hornisch (Geral)