Valérie Bergmann

9 SEMAINES ET DEMI, 20 ANS APRES

Elisabeth, superbe blonde à la sensualité exacerbée

A déposé sa couronne de beauté jusqu’à ses pieds

Lui c’est John, fringant bookmaker au sourire ravageur

Maître des lieux et maître de son cœur

Son corps et le sien sont en osmose totale

Celle de la passion fatale

Mais il croit à la hiérarchie des sentiments

Et oubli de prendre son temps

Pendant qu’elle, vivant cet amour comme un art

Se délite au fil des jours de cet amour si puissant

Lui collant à la peau comme le veut le dit amant

Qu’il ne peut qu’être irréversible, ensorcelant est leur nectar

Autant qu’éphémères sont leurs heures érogènes

De subtiles sensations ne durent jamais, paroxysme d’exaltation

Question séculaire du choix de la passion

Décrite ici avec intentions poétiques et interrogation féerique

Du pouvoir divin de nous laisser prendre l’eau pour du vin

Vint le pire juste avant la fin

La rupture arrive bien trop tôt

Car  Elisabeth avait jeté son étau

Et tous les spectateurs ce soir là

Pleuraient dans la salle, et ça, ce n’était pas du cinéma.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Valérie Bergmann.
Published on e-Stories.org on 18.09.2007.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Geral" (Short Stories)

Other works from Valérie Bergmann

Did you like it?
Please have a look at:

Pushing It - William Vaudrain (Geral)
Pushing It - William Vaudrain (Geral)