Patrice Faubert

Société générale de la sotie, capitalocène

Décapitaliser
Décapitalisation
Décapitalisez
Décapitalisons
Socialiser
Socialisez
Socialisation
Socialisons
Sociétalisons
Sociétalisation
Sociétaliser
Sociétalisez
Toute misère nourrit le fascisme
De l'indigence, de la frustration, de la violence
Toute l'éloquence du capitalisme
Quand tout est devenu pure démence
L'anthropocène
N'est, forcément, que l'expression
Du mortifère  capitalocène
Tout nationalisme
Le met en scène
Dénationalisons
Dénationalisation
Dénationalisez
Dénationaliser
Comme une analyse muographique
D'une seule vraie image photographique
Comme de tous les migrants
Comme de toutes les migrantes
Et en Europe, une migration non arrivée
Est une migration noyée
Pour fuir la guerre, et cela pourrait aussi nous arriver !
Tout étant menacé
Tout pouvant, encore, être atomisé
Lundi 6 août 1945, Hiroshima
Toute une abomination, vite oubliée
6000 degrés Celsius
Et pour la température du soleil
Désolé, c'est du numérus clausus
70.000 morts et mortes au moment de l'explosion
Pour la raison humaine, ô suprême vexation
Ville rasée à 90 pour cent, et très vite, du sans pareil
Et toute ritualité faussement défensive
Ne peut-être une justice restaurative
Pour le capitalocène, aucune sortie
Dans une société générale de la sotie
Là où l'on naît
Là où l'on vit
Dans sa classe sociale
Divers déterminismes du capital
Pour une heure
Pour un mois
Pour des années
Pour toujours
Au mois ou à l'année
Toutes les cases, il faut cocher
En voyage ou en location
Locataire ou propriétaire, toute une vie de privation
Les bourgeoisies riches croient pouvoir s'en sortir
Cependant, de la catastrophe, elles aussi, ne pourront partir
Certes, l'attente est plus confortable
Dans la précarité, c'est encore plus abominable
Comme des résidus en bouteille
Vinification des additifs et des auxiliaires
Du pinard technologique
Du vrai poison, qu'il soit cher ou pas cher !
Jamais, un système ne fut aussi fort
Pour le tout énergivore
Dans ce monde au tout prostitué
La connerie, en tête, pour gouverner
Prétendants, prétendantes, pour s'y disputer
Nonobstant
Le plus vieux métier du monde
Ni la prostitution ni toute fronde
Mais, et oui, la neurochirurgie
Car l'entraide, est très ancienne, c'est ainsi
Sinon, l'espèce humaine, ne serait déjà plus, ici
Mais si la vie
Que nous nous faisons, c'est l'enfer
Alors, la mort, cette délivrance, serait le paradis
Plus aucune conscience, plus aucun conflit
Molécules disséminées dans l'Univers Plurivers
Et voici maintenant, le monde devenu forum des hackers
De la cybercriminalité étatisée
Chaque groupe de 5, avec une réputation validée
Récupération des données sur les serveurs
Analyse des données revendues à tout profiteur
Couverture du groupe secret
Pour tout Etat, des groupes privés, immunisant ses laquais
Et même des gens que l'on pourrait faire chanter
Mafia numérique, menaçant sur le net, de tout balancer
Sauf, et encore, si le deal est exécuté
Avec donc, et officiellement sans liminaire
De nouveaux agents exécutants, hackers
Découlant de toute une individualisation de pratiques sociales
Avec du lien social, comme une disparition
Toute une vie sociale en accélération
Une constante pression à la réussite
Donc, consolider le capital, qui vous y invite
S'adapter, se conformer, se formater
Par les autres, ne pas se faire rejeter
Dépression de la réussite
Réussite de la dépression
Car
Sous le capitalocène, que des échecs et aucune réussite !
 
Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 
 
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 24.06.2019.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Política & Sociedade" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Enfants du smartphone, enfants de l'iPhone, enfants tablettes - Patrice Faubert (Política & Sociedade)
A little rain of Irish blessings - Jürgen Wagner (Aniversários)