Patrice Faubert

Sexualité castrée, aliénée, empêchée, marchandisée

Finalement
Il y a une misère sexuelle, terrifiante
Ou bien, c'est encore pour les riches
Madame, ma verge est prête, chiche
Avec des obsessions sexuelles ardentes
L'âge ne faisant rien à l'affaire
C'est la culture qui l'envoie braire
Il ne faut pas le taire
Moi, qui aime tant sexer
De cela, je suis trop souvent, privé
Certes, c'est indéniable
Pour beaucoup, le sexe, c'est le diable
Donc, il y faut de la tendresse
De l'affectivité en liesse
Suprême remède contre la détresse
Comme un sein en bouche
Ou des fesses sur lesquelles, l'on se couche
Mais la femme, conditionnée, engrammée, programmée
Cherche avant tout la sécurité
Une stabilité pécuniaire pour se reposer
Et il est plus facile, pour elle, de trouver
Car, déjà, elle est draguée
Un objet de concurrence entre mâles dominants
C'est fatal, le plus intégré, le plus conforme, l'emportant
Avec tout un conformisme s'y associant
Tout un clonage de snobisme, très déterminant
Il faut être conforme
De taille, de poids
Souvent, le cheveu ras, ma foi
La femme, soudure des droites
De la pensée soumise et étroite
Il faut être conforme
De l'idéologie, de la religion, ne pas être soi
Sinon, pas de sexualité
Même, s'il est jouissif aussi, de se masturber !
Sous le capitalisme
Tout est décalé
Tout est sinistré
Tout est isolé
Difficile ou impossible de se rencontrer
En amour comme en amitié
Toujours un truc pour saboter
Des couples
Qui ne sexent presque jamais
Des célibataires
Qui ne demanderaient que cela
Et l'on parle de sexualité pour des personnes handicapées
Très bien, je ne puis qu'acquiescer
Mais
Des gens qui ne sont pas handicapés
N'ont pas pour autant accès à la sexualité
Moi, le premier
Sujet toujours tabou, il faut le déplorer
Sexualité
Ne rimant pas avec timidité
Sexualité
Ne rimant pas avec marginalité
Sexualité
Ne rimant pas avec précarité
Sexualité
Ne rimant pas avec pauvreté
Sexualité
Ne rimant même plus avec beauté
Les hippies avaient raison
Sexer ou guerroyer
Car, toute guerre est une frustration
Il faudrait des centres de baise
Sans aucun papier requis, à l'aise
Ce en toute gratuité
Pour pouvoir aussi pérorer
Mais
La sexualité est encagée, frustrée, refoulée, divisée
Mais la sexualité est aliénée, castrée, marchandisée, empêchée !
Dans un monde sans argent
Sans police, sans armée, sans gouvernement
Tout serait, en sexualité, comme ailleurs, vite, différent
Plus aucune guerre comme au Congo
Diamants, or, coltan, en porte-à-faux
Et six millions de personnes tuées
En morceaux, par des enfants soldats, personnes découpées
De la stratégie de guerre
Où l'industrie de l'armement fait des affaires
Femmes et hommes violés
Dans un monde de permanente monstruosité
Mais, dans un monde où tout serait partagé
Pas comme aux USA, des faux dispositifs médicaux
Faire la guerre aux pauvres, c'est idiot
Salauds de riches, c'est pas du boulot
Et en 10 ans, 82000 décès
1,7 million de blessés, ce sont des faits
Aux vrais soins, de la non accessibilité
Donc
Différemment, tout serait regardé et pratiqué
Comme
Les 30.000 tonnes de plumes de poulets
Dont l'industrie se gargarise en bienfait
Tout y étant compressé, hydrolysé, chloridrisé
Se transformant en 600 tonnes de kératine
Et tout est de la même tartine
De la poudre pour des croquettes
Chiens, chats, l'allergie se fait coquette
Des compléments alimentaires pour le sport
Pour la pousse des cheveux, rien ne dort
Et en tout et à tout, le capital fait un identique sort
Lui qui s'accommode de tous les ports
Il suffit de consommer pour être de son bord
Du gueux ou du lord
Les gens ne sont même plus révoltés
Les gens veulent simplement consommer
Et voici un voisin qui voulait se suicider
Il a, finalement, après le passage des pompiers
Et à Auxerre, été interné en HP
Alors, qu'à la vérité
TOUT est devenu désespéré
Avec tant et tant de motifs variés
Quand la  société est de plus en plus cinglée !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "







 
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 03.12.2018.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Política & Sociedade" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Les rivalités affinitaires - Patrice Faubert (Filosófico)
Rainy Day - Inge Hornisch (Emoções)