Patrice Faubert

L'anarchie en quelques exemples

" Parce que je suis né gitan, de la tête aux pieds, le monde est ma maison, le ciel est mon toit, la terre est mon sol; Parce que je suis né gitan, j'ai de quoi parler . "
 
Pedro Amaya
 
Paroles de gitans ( Alice Becker-Ho ) Ed : Albin Michel
 
Dans une société
Libertaire
Dans une société
Révolutionnaire
Donc, sans plus aucune frontière
Plus aucun mariage
Plus aucun divorce
Plus aucune propriété
Plus aucune clef
Plus aucune porte fermée
Mais, bien sûr, le droit de s'isoler
Nouveaux rapports en amorce
Les femmes, sexe fort, feraient le premier pas
Les hommes en resteraient cois
Tout le monde sexerait
Tout le monde s'épanouirait
Tout le monde communiquerait
Selon les envies, selon les souhaits
Mais rien d'obligatoire, au tout vrai
Et les âges
Tout le monde se ficherait
Seule l'attraction idiosyncrasique l'emporterait
En évitant tout abus par le respect
Ce sont nos passions qui nous définiraient
De toute profession, l'on se moquerait
Et puis, une heure par jour, l'on travaillerait
Et encore, moins, il faudrait
Très peu d'enfants, l'on ferait
Plus aucun papier, il y aurait
Contraception, avortement, stérilisation
Le monde entier s'y mettrait
Petit à petit, toute doctrine réactionnaire, disparaîtrait
C'est avec frénésie que tout le monde vivrait !
Toutes les armes
Partout, dans le monde, l'on détruirait
Récalcitrants et récalcitrantes
Par suivre le mouvement émancipateur, ils et elles, finiraient
Partage réinventé, idées mutantes
Abolition du commerce et de l'argent
Au tout gratuit, au tout se partageant
Pour les envies et les disponibilités
De nouveaux signaux pour les signifier
Plus les problèmes, ainsi, du surendettement
Souvent inhérent à un licenciement
En Islande
Pour une couronne empruntée
C'est au moins vingt fois plus qu'il faut rembourser
En France
Pour un euro emprunté
C'est au moins deux fois plus qu'il faut rembourser
Société de recouvrement pour harceler
Avec des dix pour cent, en plus, de pénalité
Car il y a la maladie, l'impromptu, le divorce
De la saisie bancaire qui passe en force
De tout un marketing
Le capital est un ring
Consommation de l'identité
Identité de la consommation !
Mais nous sommes
Dans la société du simulacre
Oui, je suis acide et âcre
Quand même le vrai ment
Comme aussi les faux monuments
Du copier/coller, en Chine, en Afrique
L'architecture est une pompe à fric
Chaque pays avec son monde fictif
Tourisme international à domicile
Pour les pauvres en cité, c'est plus facile
Comme aussi pour les enfants
Fausses réponses à leurs nombreuses questions
Sinon, leur curiosité, tendrait vers la révolution
Enfants noyés par de fausses ou vraies informations
Et le cerveau humain, même en pleine motivation
Ne perçoit
Que peu d'informations à la fois
Un décalage avec la compréhension
Comme
Mars/Terre, 4 à 22 minutes, pour la transmission
Là, selon la distance, ailleurs, selon la disposition
Le capital est un bal costumé et masqué
Il faut sans cesse s'y déguiser
Sous des mots, s'y dissimuler
Sous diverses apparences, s'y conformer
Avec une identité toujours confisquée
Soumise, de gré ou de force, aux lois du marché !
 
Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 07.10.2018.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Política & Sociedade" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique de réaction organique à l'agression - Patrice Faubert (Política & Sociedade)
What If - Johanna Döttelmayer (Amor e Romance)