Patrice Faubert

Muselières syndicales, muselières patronales

Les gens se mentent
Une misère sexuelle effarante
Et à peine compensée, constatation terrifiante
Par l'ersatz pornographique
Du virtuel masturbatoire, pâle réplique
La société des solitaires
N'aspirant plus à plaire
Certes
S'il suffisait de se gratter le ventre
Pour ne plus avoir faim, diantre
Mais il ne faut pas séparer
La sexualité de l'affectivité
Vider ses couilles
Sans affectivité, ouille, ouille
Exciter son clitoris
Sans affectivité, mouille, mouille
Certes
Bien orienté, paraphysiqué, l'imaginaire
Sait aussi y faire
Ni carte d'identité, ni passeport, tout faire
Mais sans présence
Et donc dans l'absence
C'est comme une fausse confidence
Plus que jamais
La morale sexuelle, avec d'autres visages, est là
Hommes queues et femmes frigides, voilà !
Ou alors
C'est un libertinage pour les riches
Prostitution masquée qui s'en fiche
Une vie sexuelle tous les jours
Tu es un obsédé sexuel, mon amour
Bref
Comme pour toutes les activités
C'est l'argent qui sait tout organiser
Avec l'argent
Le tout du rien
Sans argent
Le rien du tout
La famine de sexe
La famille de gentillesse
La famine de nourriture
Comme la famine de 1921
Russie, 5 millions de décès
Le fascisme rouge, déjà, pointait
Avec 40 millions de personnes
Souffrant des intempéries et de la faim
C'était la guerre
Avec son communisme de guerre
Exterminant tous les anars, les ceusses du communisme libertaire
1932, autre famine
Aucune guerre n'a la bonne mine
Six millions de décès !
Rappel
Pour de quoi je me mêle
Sur l'idéologie stalinienne
Et afin que l'on me comprenne
Entre 1936 et 1938 en Russie
Une purge stalinienne
700.000 exécutions
Gens déportés au goulag, deux millions
Capitalisme étatisé
Capitalisme privé
Des exterminations de masse
Est, ouest, Centre, Sud, l'on brise ou l'on casse
Parfois des accords
Pour scotomiser tous les désaccords
1987
Le Protocole de Montréal, ou accord
Le trou de l'ozone
La planète TOP danger, fatal
Mais, acculée, la tyrannie fit ce qu'il faut
Pour freiner l'inéluctable, moins idiots
Et maintenant
TOP danger, mais plus aucun consensus
Et ce que l'insécurité sociale nous promet
Toutes les aides sociales
Toutes les allocations familiales
Rognées ou supprimées, elle se redéploie, la réaction
Avec l'aide des muselières syndicales
Avec l'aide des muselières patronales
Pour sauver le soldat capital
Car là
Est leur véritable fonction !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 
 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 21.09.2018.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Política & Sociedade" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Un plus un ne fait pas deux - Patrice Faubert (Amor e Romance)
Silent Mood - Inge Hornisch (Amor e Romance)