Patrice Faubert

Ataraxie ( hommage à feu Max Stirner )

Imprescriptible visage décharné
Ne se soucie plus de la quotidienneté
Le siècle l'a chassé
Mais toujours présent, telle l'impavidité
 
En cette Terre indicible
Par trop hélas
Le phonème, tel le téléphone
Devient le monotone homophone !
 
Fausse laïcité de trompeuse lactescence
N'est le prédicat
Que d'un nouveau caca
De lui une surrection... génuflexion !
 
Obséquiosité n'est pas piété
Mais apologie purulente
De la pipelette plaie
Corrosion cérébrale, et cachexie générale
 
Plus aucune individualité
Plus aucune personnalité
Des collections de tous et toutes semblables
Intangible société exécrable
 
Anaphrodisie inexpugnable
Broyant ce qui n'est pas minable
Qui ? quoi ? jouir... ce n'est pas pensable
Vouloir vivre ? mais, c'est intolérable !
 

Patrice Faubert (1972) pouète, peuète, puète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr"
 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 04.06.2015.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Versos líricos" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Les théories de l'idéologie - Patrice Faubert (Política & Sociedade)
Being interested - Inge Hoppe-Grabinger (Vida)