Patrice Faubert

L'embauche

En bonne buse grincheuse
Le chef du personnel
Me dit de m'asseoir
Je m'assis donc
Il me demanda mes références
Et commença ses doléances
Comment ? un mois ceci, un mois cela
Ce ton rédactionnel m'irrita
Et me déplut par sa défiance !
Et je mis sur son nez
Des mots uppercuts
Des paroles en rut
Je mus mes bras
En un cinéma épouvantable
Une avalanche qu'il but, en grimaçant
Puis je me tus
Et je mis mes yeux dans ses yeux
Nous reçûmes nos regards
Que nous battîmes d'implacables éclairs !
Je souffris de cette résistance
Lorsque son incessibilité tressaillit
Et il ne put reprendre cadence !
Il fuit en fracassant sa tête, contre le bureau
Sa démence enfin délivrée, le sot
Car, c'est ainsi qu'il mourut !
Je le vainquis par ma force, le mot uppercut
Et sur ce, je partis, avant que ses esclaves
Ne vinrent faire leur numéro de caves

Patrice Faubert ( 1972 ) pouète, peuète, puète, paraphysicien  ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

 

All rights belong to its author. It was published on e-Stories.org by demand of Patrice Faubert.
Published on e-Stories.org on 24.02.2015.

 

Comments of our readers (0)


Your opinion:

Our authors and e-Stories.org would like to hear your opinion! But you should comment the Poem/Story and not insult our authors personally!

Please choose

Previous title Previous title

Does this Poem/Story violate the law or the e-Stories.org submission rules?
Please let us know!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Sátira" (Poems)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

La femme eunuque - Patrice Faubert (Política & Sociedade)
Love - Christina Dittwald (Emoções)